Élisabeth Risler-François

Fil des billets - Fil des commentaires

18 mai 2020

Élisabeth Risler-François

La fiche wikipédia de Élisabeth Risler-François est en ligne !

Elisabeth Risler-François avec ses éclaireuses (elle est à gauche sur la photo )

(source : Yad Vashem France)

Issue d’une famille de musiciens, Elisabeth Risler-François découvre la FFE à la Mouffe au côté de Marguerite Walther dont elle sera l’adjointe et à qui elle succedera comme cheftaine de la section Paris-Panthéon. Elle est totémisée Loutre emballée.

Pendant la guerre, elle se réfugie au pavillon Sévigné dont elle est la propritétaire avec son frère. Cette demeure est réquisionné pour servir de demeure au Maréchal Pétain.

Elle est alors secrétaire du comité national de la branche neutre de la FFE et chargée de la formation des cheftaines. En parrallèle elle continue à animer des activités, c’est là qu’elle rencontre la famille Denery de confession Juive. Lorsque la famille est menacée, elle organise la mise à l’abri des 3 soeurs dans différentes familles d’éclaireurs. Elle cachera Lise chez elle, la faisant passer pour la nourrice de ses neveux, à quelques pas du Maréchal Pétain.

En parallèle les locaux des éclaireurs sont transferrés au pavillon sévigné, ils serviront de bases à des activités de résistance.

Après la guerre, Élisabeth poursuit ses activités au sein de la FFE, elle y crée avec Jeanne Dejean une activité de scoutisme marin, et la branche des Éclaireuses Aînées Marines. Elle est instructrice nautique pendant 4 ans et anime plusieurs camp-écoles.

A partir des années 1946, plusieurs tentatives sont faites pour faire intégrer la branche neutre de la FFE aux éclaireurs de France. Après un premier refus de la part de la FFE, les éclaireurs de france, dirigés par Pierre François, son mari, se mettent à solliciter localement les unités d’éclaireuses. Dans ce contexte, Élisabeth Risler François rejoint les Éclaireurs de France en novembre 1949.

Petite anecdote amusante : Pour la création de fausses cartes d’identité et de ravitaillement pendant la guerre, elle utilise des pommes de terre pour créer les tampons officiels nécessaires !

Diane (Dja)